Sisley x Les Arcs.

Cette année, j’ai eu la chance de faire partie de la super team Sisley et de passer quelques jours idylliques au coeur du village Les Arcs 1950, un vrai paradis blanc car la neige
s’était emparée de la station (ce qui n’était pas le cas l’an passé ! #luckyus )
pour le Festival de Cinéma Européen des Arcs.

Sisley est une marque de soins et de cosmétiques haut de gamme que j’affectionne depuis des années, et elle est aussi partenaire officiel de ce Festival. Dans ce cadre, Sisley remet un prix spécifique : le prix « Femme de cinéma Sisley/Les Arcs ». Il s’agit d’un prix engagé pour valoriser et promouvoir les femmes qui imaginent et font le cinéma d’aujourd’hui. Ainsi, tout le milieu professionnel cinématographique est sensibilisé et ce prix permet de valoriser les femmes et ainsi éviter les discriminations dont malheureusement certaines femmes peuvent encore être victimes dans ce secteur.

Nous avons pu voir deux films, le premier La mort de Staline est une oeuvre satirique et plutôt comique autour du décès de Staline et principalement autour de sa cour de proches conseillers et qui va mettre tout en oeuvre de façon ubuesque pour lui succéder.

Le second film, La mauvaise réputation, est un des plus beaux films que j’ai pu voir. Il est de la sublime et charmante réalisatrice Iram Haq. Sur les bases de sa propre histoire personnelle, Iram Haq nous transporte au sein d’une famille pakistanaise qui parait bien intégrée en Norvège et en particulier sur l’histoire de Nisha, la jeune fille de la famille … Tout va basculer, quand celle-ci se fait surprendre par son père alors qu’elle fréquente un garçon. Je ne vous en dis pas plus, mais ce film est d’une beauté rare, bouleversant, poignant. J’ai été subjuguée par les plans photographiques, les univers et j’ai aussi adoré la bande son. Donc, n’hésitez pas à un instant à le regarder. Face à cette pépite, Sisley a d’ailleurs remis son prix pour cette 9ème édition du Festival des Arcs à Iram Haq ! je peux vous dire que c’est plus que mérité. J’ai pu aussi échanger quelques mots avec elle, humble, discrète et d’une beauté à couper le souffle,
ce fut un moment vraiment unique.

Egalement, Angloma, le talentueux make-up artist Sisley m’a fait une mise en beauté, je partage les photos ci-dessous. J’ai bien essayé de négocier un passage tous les matins à 8h chez moi, mais pour le moment pas de nouvelles !!! (je crois qu’on lui a toutes demandé). Un coup de coeur pour les cosmétiques qu’il a choisi et utilisé pour moi. Il a voulu mettre l’accent sur mes yeux, et a utilisé des tons assez chauds cuivrés et taupes. Puis il a décliné le tout au travers d’un smocky eyes. Pour les lèvres, il a appliqué le baume soin Sisley tout simplement (ce produit est génial). Pour le teint, le fond de teint Phyto teint expert  et il a travaillé la lumière avec un illuminateur rose clair. Je fus conquise par ce make up.
Angloma est très à l’écoute et a un talent de folie, vraiment !

En parallèle du festival, nous étions une team qui s’est super bien entendue et nous avons profité des joies de la station. Au programme : ski bien sûr, séances au spa, bonnes tables (de la raclette à l’italien) et des soirées et concerts dans les lieux hypes de la station ! Le premier soir a d’ailleurs démarré très intensément avec Mathieu Gamet (Gribz) en duo avec M dans le magnifique chalet du restaurant Le Sanglier qui fume.

A l’issue de ces 4 jours, le retour a été dur ! nous avons même fait une raclette party revival pour la peine 😉
Je remercie de tout coeur l’équipe organisatrice Sisley : Magali, Margaux, Margot, Angloma et Véronique. Tout était au top, on a ri, on a apprécié, on a pleuré devant le film d’Iram, on s’est régalées,
on s’est détendues et on a été belles !!
J’embrasse mes copines de jeu : ma Deedee, Anne-Laure, Pauline, Maeylis , Kristi et Ursula.
Merci également à Fusalp et Sebastian Erras (notre photographe).
Vivement l’an prochain !

 

Continue Reading

MPP rencontre Constance, Au pays de Bambi !

Il y a ces belles rencontres via Instagram. Celles qui vous touchent et dont le feeling avec la personne est une évidence. Sans compter les points communs !
C’est le cas avec la très jolie Constance alias « Au Pays de Bambi ». Cette pétillante blonde vit avec ses 4 hommes (comprenez son mari et ses 3 petits monstres comme elle aime les nommer) dans un bel appartement haussmanien au coeur du 17ème arrondissement de Paris.
Chineuse sans cesse à l’affut, qu’elle se trouve à Paris ou en Charente-Maritime (un de nos points d’attache commun), elle déniche toujours LA pièce, le meuble ou l’accessoire qui saura faire twister sa décoration ou compléter une des ses nombreuses collections.
Constance ose ! et elle a raison, le mix de couleurs souvent ponctués de notes de fluo nous offre un joli panorama et un cocon très chaleureux. Chaque objet a son histoire, et on pourrait rester des heures attablées dans sa cuisine aux airs d’antan pour écouter Constance expliquer le pourquoi du comment de ses trouvailles !
C’est aussi une modeuse avertie, je vous recommande de suivre son Instagram, en plus de ses looks et de sa déco, Constance a une plume sous ses photos qui me font bien trop souvent mourrir de rire !
Le quotidien d’une wonder-mum au taquet !
Je vous souhaite une belle visite et de faire le plein d’inspirations au travers de mon reportage.

Continue Reading